Stratégie mobile et capacités des navigateurs modernes – slides de conférence Yajug

Hier soir je donnais une conférence aux Yajug, les Java User Group de Luxembourg sur la thématique du mobile. J’y ai présente différentes stratégies, des applications mobiles natives aux progressive web apps en passant par les sites mobiles dédiés et le responsive.

Résumé de ma conférence

Les applications mobiles natives

J’ai expliqué dans quels cas aujourd’hui ça reste avantageux de faire une application native mobile dédiée et les limites de ces dernières. Aujourd’hui beaucoup d’internautes consommes du contenu “web” via ces applications mobiles au travers de web views.

Optimiser un site web pour le mobile

Pourtant, comme ils ne quittent jamais l’application, ils n’ont pas l’impression d’être “sur le net”. Il vaut donc mieux que vos sites soient optimisés mobile si votre contenu est consommé via des navigateurs mobiles et des webviews. J’ai donc expliqué ce à quoi il faut faire attention si vous faites un site mobile dédié et pourquoi cette stratégie est aujourd’hui difficilement viable sur le long terme. J’ai ensuite présenté la stratégie “responsive web design au chausse pied” ou retrofitting qui permet de “responsiviser” un site à moindre coût à partir d’un site desktop. Cette stratégie reste cependant une optimisation cosmétique et garde pas mal de limites en terme de performance et d’ergonomie. J’ai également présenté le mobile first, qui consiste à construire techniquement le site pour navigateurs mobiles et arranger la grille, charger les ressources en fonction de la taille sur l’écran, la connexion, etc. Cette stratégie permet de prendre en compte les besoins des utilisateurs mobiles, l’ergonomie et proposer des adaptations en fonction des capacités des appareils.

Les super pouvoir méconnus des navigateurs mobiles

Enfin la dernière partie portait sur les nouvelles capacités des navigateurs mobiles et les progressive web apps. Aujourd’hui nos navigateurs mobiles sont de plus en plus puissants et proposent des APIs qui permettent de se rapprocher des fonctionnalités natives : géolocation, accès à la caméra et microphone, notifications push, cache et stockage offline, etc. J’avais d’ailleurs écrit en 2106 un article sur cette thématique : Les super pouvoirs des navigateurs mobiles. Le support a bien évolué depuis 2016.

Les Progressive Web Apps

Enfin, j’ai présenté les dernières nouveautés des progressive web apps qui permettent de créer un site web que l’utilisateur peut ajouter en application “presque” native. Quand je dis dernière, c’est super récent puisque j’ai mis à jours les slides avec des articles d’avril 2018 sur les supports iOS et Microsoft.

Bien sûre, ce genre de thématique est voué à évoluer, donc je fais souvent évoluer mon cours à l’université de Strasbourg sur le sujet et mes slides de conférence aussi.

Les slides sont disponibles

Comme toujours mes slides sont disponibles en ligne sous la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-NC-ND 2.0). Vous pouvez les consulter sur speakerdeck ou juste en dessous :

Encore un gros merci à Marie Cécile, Clément et Geoffrey pour les relectures et aux Yajug pour leur invitation :)

Vous souhaitez des conseils en ergonomie ou en expérience utilisateur ? Un design de site, d’interface ou d’application mobile ? Envie de travailler ensemble ou de m’inviter à donner une conférence ? Consultez mes réalisations ou contactez moi directement.

Les commentaires sont fermés.