Mon bureau assis/debout (standing desk) pour moins de 110€

Un bureau assis/debout (standing desk) pour moins de 110€

L’ installation “provisoire” de fortune avec des cartons

Pour ceux qui me suivent un peu, j’avais décidé en décembre à la suite d’un mal de dos assez vivace de tenter le bureau debout. Installation de fortune à l’époque dont vous avez une photo ici, je m’étais contentée de remonter mes écran et mon clavier avec des cartons et quelques autres meubles de chez moi. J’ai très envie de vous dire que j’ai pris cette décision pour ma santé, parce que j’ai lu l’étude qui fait peur dont tout le monde parle, mais ça serait vous mentir. Je l’ai fait parce que je ne pouvais pas supporter la position assise à cause de mon mal de dos et que j’avais besoin de pouvoir travailler. J’ai un peu fouillé le net et je suis tombée sur plusieurs articles comme celui là en anglais, et celui-ci où j’ai trouvé l’image qui m’a aidé pour la posture et les mesures :

Bureau debout mesures

Photo: I Am Not a Programmer

Du coup je me suis dit “pourquoi pas, j’ai rien à perdre de toute façon je peux pas m’assoir”. Je précise à ce stade qu’il s’agit de mon installation à la maison, donc là où je travaille le soir sur mes projets freelance, mes conférences et mes cours. A l’agence (pour le moment?) je suis toujours assise.

Teste concluant (j’ai même eu droit à ma citation sur standingdeskdanceparty.com), j’ai décidé de l’adopter définitivement. Exit les cartons, ce weekend c’était bricolage pour la version définitive.

L’installation définitive : le bureau assis/debout à 110€

Au début je comptais garder ma table et juste remonter le clavier et l’écran avec un hack de la méthode “bureau debout ikea à 22$“. Mais à l’usage, je me suis rendu compte que c’est pas pratique : quand je voulais m’assoir, les genoux cognaient dans la table puisqu’on ne pouvait pas faire passer la chaise en dessous. Je ne suis pas souvent assise, mais c’est généralement pour les cours à distance ou quand je suis au téléphone. Une heure de cours avec les genoux coincés contre la table c’est pas top.  Je voulais aussi avoir la possibilité de redescendre mon bureau, un jour, si jamais.

Je me suis donc inspirée des éléments présentés dans “J’ai testé le bureau debout ! (Vidéo)” et ai fait une petite composition Ikea / Leroy Merlin qui ressemble à ça :

Bureau debout pour 110€

Voici la composition complète :

Il m’aura fallu peu d’huile de coude et 5 heures de montages répartis entre samedi soir et dimanche matin. Notez au passage que le fer à repasser est un outil indispensable au bricoleur qui veut de jolies finitions !!

Bureau debout Work in Progress

Et voici pour les curieux le résultat final avec tout le matériel informatique dessus :

Bureau debout final

J’ai quand même fixé le plan de travail avec une vis sous chaque tréteau. Par contre comme il n’y en a qu’une, je peux encore les orienter pour faire en sorte que ça tienne contre le mur qui n’est bien sûre pas droit. Au départ je l’avais mis sur le 4em cran, mais au final le 3em suffit pour mon 1m63 (sans talons ^^). Je n’ai pas encore testé de le redescendre totalement, mais ça ne devrait au besoin pas trop poser de soucis avec la gravité. Ça sera plus à mon avis le remonter qui va me faire ma séance de musculation de la semaine.

Voilà voilà les loulous, c’est tout pour la chronique Valérie D. de cette semaine. Si vous êtes sages la semaine prochaine je vous explique comment customiser une boite de nettoyant en lunette pour en faire un joli cache fils pour pas que ça soit le bordel sur votre bureau (ou pas). Blague à part, si vous avez des retours sur les bureaux debout je suis preneuse.

Besoin d'un design de site, d'interface ou d'application mobile ? De conseils en ergonomie ou en expérience utilisateur ? Envie de travailler ensemble ? N'hésitez pas à consulter mes réalisations et à me contacter directement.

9 réflexions au sujet de « Mon bureau assis/debout (standing desk) pour moins de 110€ »

  1. Un jour je m’en ferai un et ce jour là je jetterais un oeil du côté des tréteaux / pieds électriques, je pense que les tables de médecins qui vont à la casse peuvent être une bonne alternative de prix pour les pieds avec vérins.

    En tout cas, celui-là déchire ! :)

  2. A vue de nez, je dirai que tes deux écrans sont un peu trop haut par rapport au plan de travail. Il suffit normalement d’avoir le haut de la surface d’affichage à hauteur des yeux ou un peu plus (5° au dessus). Ça évite de trop regarder vers le haut et donc de tendre la nuque. Mais ça dépend aussi si tu regardes ton clavier pour écrire ou non.

    Sinon, belle installation,

    • Pour le moment pas mal à la nuque, mais je ne regarde jamais le clavier ^^ Ils sont un peu haut, mais je savais pas où caller le kit son sinon (faudra en changer un jour je pense) ^^

  3. Je découvre en même temps que cet astucieux bricolage le phénomène du Standing-Desk.
    Du coup, devant prochainement m’installer un petit coin bureau dans l’appartement pour installer le tout nouveau PC, je me demande si je ne vais pas opter pour une solution debout.

    Si les articles et les vidéos que je viens de glaner ici ou là sur le net disent vrais, alors mon corps me remerciera et je prolongerais mon espérance de vie ;)

    Est-ce que tu es équipé spécialement au niveau du sol ? un tapis moelleux ? un petit repose pied ou travail tu avec des chaussures assurant à ta voûte plantaire que je ne doute pas délicate un amortissement tout en douceur ?

  4. Ping : Pêle-mêle : 20/03/2015 - Blog - Marie Guillaumet

  5. Je découvre votre site via Twitter et votre mésaventure avec CeraInteractive… AFFLIGEANT ! Graphiste, je suis à 300% avec vous. Bref…
    Je tombe ainsi sur votre ingénieux montage de standing desk. Je viens de publier un article sur quelques rappels d’ergonomie et ma brève expérience de bureau debout (très simple : planches soutenues par des pieds réglables, un tapis anti-fatigue). Je n’ai pas poursuivi l’expérience après 6 ou 7 mois, mais pour moi, l’installation devait être quasiment au millimètre près pour éviter toute tension et donc je me questionne sur vos tréteaux ajustables par “crans”… Est-ce suffisamment précis pour vous ? Idem pour votre chaise haute non réglable ?
    Je suis revenue à un bureau traditionnel mais j’aimerais réessayer un jour le bureau debout (comme vous, un peu traumatisée par les statistiques médicales…). Quel est votre bilan après un mois ?